Articles

Mieux comprendre la spiritualité: Avoir, être et faire

La spiritualité est un chemin, pas une destination, c’est un chemin qui part de l’AVOIR pour aller vers l’ETRE. Mais ce n’est pas suffisant. Tant qu’on ne réalise pas dans la matière à partir de ce nouvel état de conscience, on n’a pas encore concrétisé notre potentiel ; c’est alors qu’on entre dans le FAIRE.Dans cet article, nous allons envisager les 3 différents

 

  • Avoir est la première étape

Sur ce chemin, on est d’abord et en général concerné par l’avoir, héritage de notre société et époque, Lorsque nous prenons la responsabilité de notre vie, nous prenons aussi le pouvoir. En général, ce mouvement s’associe dans notre esprit aux possessions matérielles.

Mais on dépasse ce stade assez vite. Jim Carey le répète dans tous ses discours : il a eu la richesse matérielle très tôt, ce qui lui a permis de comprendre qu’elle n’avait, en soi, aucun intérêt. [1] C’est alors qu’on peut concentrer nos efforts sur l’être, car la spiritualité est avant tout une démarche individuelle.

 

  • Etre, une démarche individuelle

La spiritualité est individuelle car l’objectif de la démarche est avant tout de se comprendre. Le guerrier spirituel est son propre champ d’étude et son seul combat ; son objectif est de comprendre ses comportements afin de les raffiner. [2]

Le guerrier spirituel cherche avant tout à être cohérent avec lui-même. Le mouvement ETRE constitue un long processus de raffinage intérieur : ETRE avec soi représente la base du travail spirituel. C’est le processus dont je parle dans mon roman Ailleurs, un voyage initiatique. Nous sommes tous conditionnés par notre éducation, culture, religion, famille, mais tous ces éléments ne représentent pas qui nous sommes à l’intérieur. ETRE signifie comprendre qui se cache derrière tous ces filtres. C’est le véritable ETRE.

La démarche spirituelle ne peut être qu’individuelle car elle consiste à trouver et mettre du sens en nous-mêmes puis dans les événements que nous vivons en interaction avec d’autres êtres humains.

C’est pourquoi la spiritualité ne peut être qu’interactive. Ainsi, vous qui lisez ces lignes, tout comme moi, avez-vous certyainement eu besoin lors de votre éveil de conscience, de trouver des personnes qui pensaient comme vous, des personnes qui percevaient les mêmes choses que vous. En parlant avec d’autres, ces perceptions sont confirmées, mieux comprises, rationalisées, elles peuvent à présent faire partie, sainement, de notre réalité.

Nous sommes des ÊTRES humains, pas des avoirs humains. Nous avons donc besoin d’interactions avec d’autres êtres humains pour comprendre. En agissant, conformément à notre ETRE réel, nous construisons les interactions qui nous correspondent.

Etre, c’est l’étape avant faire, car pour agir en conformité avec notre être intérieur, il faut l’avoir investigué. Faire, c’est la concrétisation de notre nouvel être, celui en accord avec l’âme.

 

  •  Faire, l’étape expérimentale et empirique

La spiritualité est empirique car elle concrétise et vérifie les découvertes dans le quotidien.

Faire, c’est prouver que nous sommes. Faire, c’est réaliser notre pouvoir dans la matière, et pour cela, il faut devenir expérimental.

Nous avons compris intellectuellement que les pensées sont aussi réelles, voire plus que les actions car elles les précèdent ainsi que la réalité qui en découle. [3] Cependant, tant que nous n’avons pas expérimenté le processus, cela semble de la magie « Je peux créer ma réalité avec mes pensées ? Non ! ». C’est pourquoi l’action est essentielle.

Le guerrier spirituel cherche avant tout à être cohérent avec lui-même. Il fait des actions qui ont du sens pour lui, il suit son intuition, se trompe parfois, recommence, se laisse emporter par l’enthousiasme, atterrit brusquement, se fait mal, recommence. La démarche spirituelle, c’est apprendre à voler. Chaque essai nous améliore.

Ainsi, seulement dans la matière, et grâce aux expériences que nous traversons, pouvons-nous vérifier notre avancement.

Une personne peut lire tous les livres de sagesse dans sa tour d’ivoire, si elle n’est pas capable d’en appliquer les principes dans sa vie, ces enseignements sont inutiles. Nous faisons partie d’une époque dans laquelle les actions sont nécessaires, nous ne pouvons plus seulement disserter et palabrer. C’est aussi ce qui rend notre époque si passionnante: le fait de pouvoir agir et concrétiser nos idées.

Photo by Yeshi Kangrang on Unsplash, Message by Magali Defleur

Alors, oui, cet article est une ode à l’action selon nos principes et notre cœur, c’est aussi cela la spiritualité…

A suivre <3

Article écrit par Magali Defleur, auteur et éditrice, Décembre 2017

[1] Jim Carey parle souvent de spiritualité et de mettre du sens dans sa vie. J’aime beaucoup cette vidéo 🙂

[2] Au sens premier du terme, raffiner signifie « débarrasser une matière de ses impuretés »

[3] Se rapporter au film documentaire australien Le secret qui explique très bien tout ce processus.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share this

Donnez votre avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *